Le jardinage, c’est tout un savoir-faire. Il n’est pas question d’improviser dans la réalisation de certaines tâches si vous voulez obtenir de bons résultats.

En ce qui concerne la taille des haies, quelques paramètres sont à prendre en compte avant de sortir votre cisaille. Quel est le moment idéal pour vous occuper de ces structures végétales ? Existe-t-il des techniques spécifiques à respecter ? Pour le découvrir, nous vous invitons à lire ce petit guide pratique jusqu’au bout.

Les meilleures périodes pour tailler ses haies

La taille des haies se fait de manière biannuelle. Pour cause, celles-ci sont généralement composées d’arbustes qui traversent une forte croissance deux fois dans l’année. Choisissez de les couper à la fin de ces périodes pour maintenir aussi longtemps que possible l’aspect esthétique que vous avez choisi. Pour autant, il ne vous est pas interdit de les entretenir occasionnellement si vous jugez que cela est nécessaire.

1ère période : avril-mai

Une fois l’hiver passé, vous pouvez penser à tailler vos haies. Faites cependant attention à ce que tout risque de gelée soit écarté. Par prudence, il est conseillé d’attendre que le printemps batte son plein pour vous occuper de cette tâche, à savoir en avril voire en mai en fonction de votre région.

2e période : septembre-octobre

Si vous avez taillé correctement vos haies au printemps, vous pouvez attendre la fin de l’été ou le début de l’automne pour vous remettre à la tâche. Généralement, les conifères doivent être entretenus vers la fin du mois d’août ou au début du mois de septembre. Pour les feuillus, ce sera en septembre, voire en octobre. Quant aux haies fleuries, patientez jusqu’à la fin de la floraison pour tailler.

Comment bien tailler vos haies ?

Avant d’entrer dans les détails, il est utile de rappeler que tailler vos haies vous permettra de les contenir à une taille définie, mais également de leur apporter une certaine densité. Vous devez veiller à ce que celles-ci aient des dimensions et proportions adéquates pour remplir ses diverses fonctions, en l’occurrence celle d’isoler tout ou partie votre habitation. Pour vous aider à tailler convenablement vos haies, ci-après quelques indications :

Toujours commencer par tailler le sommet

La première règle à retenir est de toujours entamer la taille d’une haie par le sommet. Vous pourrez lui donner une forme plate, arrondie ou encore en pointe selon le style que vous souhaitez adopter. A noter que le dessus aplati n’est pas très recommandé lors de la taille précédant l’hiver. La neige pourrait s’y entasser et écraser les arbustes.

Sur les côtés, tailler de bas en haut

Il s’agit ici d’une question de praticité. En taillant votre haie de bas en haut, et non le contraire, vous évitez que la chute des déchets soit stoppée par des branches encore intactes. Par ailleurs, veillez à tailler toute la longueur en même temps. Si vous êtes équipé d’un taille-haie électrique, réalisez des mouvements de bas en haut. Et pour ménager un peu vos bras, veillez à toujours garder votre machine près du corps.

Aussi, il est indispensable de donner à votre haie une base plus large que son sommet. Cela permet de faire bénéficier d’un bon ensoleillement à tout le feuillage et d’éviter ainsi que la partie basse se dégarnisse. Pour toutes ces tâches, aidez-vous de cordons reliés à des piquets en guise de guides. Vous obtiendrez ainsi des coupes plus rectilignes.

Utiliser un taille haie sur perche pour les grandes haies

Si auparavant nous avions eu l’habitude de recourir à un escabeau et une cisaille pour tailler la partie en hauteur d’une haie, la tendance va aujourd’hui à l’utilisation d’un taille-haie sur perche. Très pratique, celui-ci vous sera d’une aide précieuse pour tailler des haies hautes. Grâce à son long manche, cet appareil vous permettra d’atteindre les parties difficilement accessibles de votre haie, et ce sans fournir un effort particulier.

Pour atteindre le dessus d’une haie haute, bon nombre de ces machines disposent d’une barre de coupe que l’on peut orienter à 90°. Il est conseillé de choisir un modèle avec des poignées ergonomiques munies de grip pour bénéficier d’un contrôle optimal de la machine mais aussi d’un meilleur confort d’utilisation.

A propos de l'auteur

Jérome

Expert de l’outillage de jardin, Jérôme est réputé pour son exigence. Cela s’explique par sa grande expérience en tant que jardinier-paysagiste avant de devenir pigiste. Dernier venu dans l’équipe de Guide Outillage, il impressionne par son professionnalisme et ses conseils de qualité.

Laisser un commentaire ou un avis